sandwich-498379_1920

Végétarien ou flexitarien?

le avril 16 | dans Articles thématiques, Carousel, Flexslider | par | avec No Comments

Plusieurs raisons poussent certaines personnes à diminuer ou même cesser de manger de la viande : pour le respect des animaux, dans une perspective de développement durable, pour des raisons religieuses ou pour améliorer sa santé. Quel type de végétarien êtes-vous?

1- Végétalien (« vegan ») : aucune viande, volaille, poisson, produits laitiers ou œuf
2- Son nouveau cousin « veggan » : végétalien qui mange des œufs
3- Lacto-végétarien : végétarien qui mange des produits laitiers
4- Lacto-ovo-végétarien : végétarien qui mange des produits laitiers et des oeufs
5- Flexitarien : végétarien à temps partiel, donc mange de la viande de temps à autre

Mais quels sont les contraintes ou avantages de ce mode (de vie!) d’alimentation?

On ne peut qu’être optimiste en observant les habitudes alimentaires des végétariens : ils ont tendance à manger plus de légumes et de fruits et moins de graisses saturées qui se trouvent dans les viandes. Ainsi, les végétariens auraient tendance à avoir une meilleure santé cardiovasculaire et une meilleure régularité intestinale.

Peu importe le type de végétarisme que vous pratiquez, il faut considérer certaines notions de base pour s’assurer un équilibre alimentaire.

Les protéines

Les protéines sont constituées de petites unités appelées acides aminés. Les acides aminés ont des fonctions différentes dans l’organisme et certains sont essentiels puisque notre organisme ne les produit pas.  Les protéines végétales sont considérées comme incomplètes comparativement aux protéines des viandes, car certains acides aminés essentiels sont manquants dépendamment de la source. En variant les sources de protéines végétales au cours d’une même journée, l’équilibre des acides aminés se maintient : noix et graines, légumineuses dont le soya et ses dérivés (tofu, tempeh, etc.), céréales entières. Pour soutenir nos besoins quotidiens, végétarien ou non, il reste préférable de nous assurer d’avoir une source de protéines à tous les repas.

Carences évitables

Les végétariens doivent être attentifs à leurs apports en Oméga 3 s’ils ne mangent pas de poissons. Les graines de lin moulues, le soya (edamame, graines), les graines de chia, les graines de chanvre, les noix de Grenoble sont des sources végétales d’oméga 3. La forme d’Oméga 3 contenu dans les végétaux n’est pas aussi efficace pour la santé cardio-vasculaire que les Oméga 3 d’origine marine. Un supplément peut être recommandé. Informez-vous auprès de votre médecin, votre nutritionniste ou votre pharmacien.

La vitamine B12 que l’on retrouve surtout dans les viandes, les œufs et les produits laitiers est à surveiller chez les végétariens plus stricts. Cette vitamine est essentielle pour le système nerveux. Certaines boissons végétales de soya sont enrichies en vitamine B12. Si vous êtes végétalien (ne mange pas d’œuf ou de lait), un supplément peut être bénéfique. Consultez votre médecin et votre nutritionniste à ce sujet.

Le fer est essentiel pour le transport de l’oxygène dans le sang. Le fer d’origine animale est mieux absorbé que celui d’origine végétale. Les végétariens doivent en manger davantage pour prévenir une carence qui causerait de la fatigue, de la pâleur ou de l’irritabilité. Les sources végétales de fer : certains légumes vert foncé, les haricots blancs et rouges, les lentilles, les pois chiches, le tofu, les graines de citrouille, le gruau.

Pour ma part, je préfère la variété en incluant des mets végétariens et de la viande : le flexitarisme. Tant que possible j’essaie de choisir de la viande locale et élevée de façon responsable. Quelques liens intéressants sur le sujet : equiterre, alimentationmaison.com, monepicierbio.ca, endirectdelaferme.org.

Quelques suggestions de lectures pour bouquiner :
- Plenty et Plenty more d’ Yotam Ottolenghi
- Carnivores infidèles de Catherine Lefebvre
- Les livres de Crudessence (et les comptoirs et restaurants)
Brutalimentation

Références:
Dietitian.ca
Extenso
International food information council foundation

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« »

Scroll to top