pomegranate-open-196800_1280

Ajoutez de la grenade à vos repas cet hiver !

le novembre 2 | dans Articles thématiques, Carousel, Flexslider | par | avec No Comments

Connaissez-vous bien ce fruit rouge vif, dont la saison bat son plein de septembre à janvier ?

Ce fruit contient de petits grains, appelés arilles, qui s’ajoutent de délicieuses façons à une multitude de recettes. Ces arilles, offrant une touche sucrée et acidulée, rehausseront la saveur de vos plats en plus de leur donner une apparence fort colorée.
 
Comment la choisir ?

Il faut choisir un fruit qui est lourd dans notre main, c’est signe qu’il est bien gorgé de jus. Assurez-vous que la peau soit lisse et brillante, sans brunissures.
 
Comment la préparer ?

Couper la grenade en 4 ou 5 sections et déposer les morceaux dans un bol d’eau. Avec le pouce, détacher les arilles attachés à la membrane. Rincer les arilles au tamis afin d’enlever toutes les membranes.
 
Comment la cuisiner ?

La grenade est délicieuse tel quel ou ajoutée à une recette. Essayez là dans votre smoothie préféré, dans une salsa et même dans un tartare de saumon…miam ! Elle peut garnir avec élégance une salade verte ou une salade de fruits et elle apportera une touche de finition remarquable aux taboulés, aux poissons ou aux viandes grillées. Mélangée avec du chocolat, elle apporte un côté acidulé fort original et intéressant. Essayez la recette de Bark au chocolat et à la grenade de Ricardo et vous serez convaincus ! À noter que ½ tasse (125 ml) d’arilles représente une portion de fruits selon le Guide alimentaire canadien.
 
Truc intéressant !

On peut presser une grenade comme on presse un pamplemousse, en coupant le fruit en deux et le plaçant sur un presse-jus. Évitez de trop presser, car la membrane pourrait donner un goût amer.
 
Et truc important !

Le jus de grenade sans sucre ajouté est aussi disponible en épicerie. Qu’il soit fait maison ou du commerce, rappelez-vous que même si on ne l’a pas additionné de sucre, le jus de fruit apporte une quantité non négligeable de sucre libre contrairement au fruit entier qui apporte aussi des fibres. Donc, comme toujours, la modération a bien meilleur goût !
 
Comment la conserver ?

Le fruit entier se conserve au réfrigérateur plusieurs mois, mais seulement 4 à 5 jours une fois égrené. Vous pouvez congeler les arilles égouttés, ils se conserveront toute l’année.
 
Pourquoi l’ajouter à vos repas ?

En partie pour son fort potentiel antioxydant. C’est le jus remplissant les arilles qui renferme les principaux antioxydants de la grenade. La grenade aurait un pouvoir antioxydant trois fois plus élevé que le vin rouge et le thé vert. Il ne faut tout de même pas sous-estimer les autres petits fruits (fraises, framboises, bleuets, mûres, etc.) qui en sont aussi de bonnes sources. La grenade constitue une source de potassium et de vitamine C et renferme des fibres2.

Il est maintenant connu que les antioxydants neutralisent les radicaux libres* et aident à retarder le vieillissement prématuré des cellules et à prévenir les maladies cardiovasculaires et certains cancers.

Des études faites chez la souris et chez l’humain démontrent que le jus de grenade aurait des vertus cardioprotectrices, entres autre pour réduire le risque d’athérosclérose* chez des personnes à risque de maladies cardiovasculaires ainsi que pour réduire la tension artérielle. Des études ont aussi été menées en regard aux possibles vertus anticancéreuses sur des souris et des cellules isolées. Les données suggèrent que le jus de grenade pourrait inhiber la prolifération des cellules cancéreuses de la prostate, des seins, du côlon et de la bouche. Il sera intéressant de suivre les données chez l’humain.

Quoique les résultats soient prometteurs, le nombre restreint d’études ne permet pas de conclure de façon indéniable à un impact quelconque.

* Radical libre : Molécule instable qui réagit facilement avec d’autres molécules. Les radicaux libres se forment au cours du métabolisme cellulaire normal (processus chimiques nécessaires au fonctionnement, à la croissance et à la reproduction des cellules). Il est possible que des radicaux libres s’accumulent dans les cellules et causent des dommages à d’autres molécules (comme l’ADN, les lipides et les protéines), ce qui peut accroître le risque de cancer et d’autres maladies.
http://info.cancer.ca/glossary
 
*Athérosclérose : Tout comme l’eau dans un boyau d’arrosage, le sang circule dans les artères pour apporter l’oxygène et les substances nutritives aux organes. L’athérosclérose apparaît lorsque vos artères sont obstruées par des dépôts adipeux (appelés plaque), elles perdent leur élasticité et rétrécissent ; la circulation du sang se trouve alors ralentie ou bloquée. La plaque est une substance collante et jaunâtre composée de corps gras tels que le cholestérol, le calcium et les déchets des cellules. L’athérosclérose est un problème de santé qui se forme lentement et progressivement, et qui peut débuter dès l’enfance. La plaque peut se déposer partout dans l’organisme, mais elle affecte surtout les artères de grandes et moyennes dimensions.
http://www.fmcoeur.qc.ca/

Références :

1-    Hélène Laurendeau, Dt. P., 10 faits à propos de la grenade (En ligne), consulté le 30 octobre 2016.
2-    Extenso, Légumes et fruits, La grenade (En ligne), consulté le 30 octobre 2016.
3-    Marie-Ève Deschênes, Dt. P., La grenade : un fruit à intégrer dans votre alimentation (En ligne), consulté le 30 octobre 2016.
4-    http://www.pomwonderful.com/, consulté le 30 octobre 2016

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« »

Scroll to top